Me too danse

Me too danse

Image: Patrick Martin/ archives du 24 heures (Ballet Béjart)


Depuis octobre 2020, des révélations de harcèlement et de dysfonctionnements ont jeté une ombre sur le domaine de la danse en Suisse.
Dans le sillage MeToo, les révélations publiques d’abus dans le domaine de la danse s'enchaînent. Elles concernent aussi bien les compagnies indépendantes (Cie Interface, Valais & Cie Alias, Genève) qu'institutionnelles (Ballet Béjart Lausanne, Vaud) que les écoles (Rudra Béjart, Vaud ; école de ballet du Théâtre de Bâle et la Basel danse academy, Bâle ; académie de danse de Zurich). Il est important et nécessaire d' accompagner ces révélations par des outils concrets et dans la durée. Notre association poursuit son travail dans ce sens en collaboration avec ses partenaires.

Malgré ce qui est dit plus haut, il est important de rappeler que la majorité des professeur·e·x·s et des chorégraphes sont formidables et humains, capables d'amener les élèves et les interprètes vers l'excellence, sans brutaliser, dans la bienveillance et une bonne ambiance. Ensemble, faisons en sorte que travailler dans un cadre sain soit la réalité pour chacun·e·x, sans exception !


=> Prise de position de notre association ici
     vis-à-vis du harcèlement et du cas Alias

=> Motion pour la mise en place d’outils permettant une lutte efficace contre le
     harcèlement, portée par Arts_Sainement et Ensemble à gauche
     et soutenue par notre association

=> Réalisation d'un dépliant de sensibilisation à la prévention du harcèlement au travail
     pour les employeur·euse·x·s comme les salarié·e·x·s

=> Participation de notre association à l'enquête indépendante (décembre 2022) mandatée par la Ville
     de Genève et ses partenaires auprès du 2e Observatoire

=> Protection de la personnalité / bonnes pratiques

=> Mise en place de formations et d'ateliers dans le cadre du Plan d’action de prévention et de lutte contre le harcèlement et les atteintes à la personnalité dans le domaine culturel des Villes de Genève et de Meyrin ainsi que du canton de Genève
___________________________

Au cours de sa vie (et quelque soit le milieu et le domaine d'activités),
1 femme sur 3 et 1 homme sur 10 sont confrontés au harcèlement sexuel.
Chacun.e, à son échelle, peut participer à changer les mentalités & comportements abusifs et dépassés.
Ci-dessous des liens utiles !

------

Se former

"Comment créer des cadres de travail sains ?" - Formations offertes et reconnues par les collectivités publiques

Depuis 2022, les RP danses – Genève offrent des formations sur la prévention du harcèlement à l'intention des compagnies de danse et des écoles. Plus de 120 professionnel·le·x·s et étudiant·e·x·s ont déjà été formé·e·x·s.

Contenu de la formation ?

Quelles sont vos responsabilités légales face au harcèlement ? Comment reconnaître une telle situation ? Comment réagir ? Vers qui se tourner si vous en êtes victime et/ou témoin ? Quelles autres actions mettre en place pour prévenir le harcèlement ?

Prochaines formations

  • le 12 février 2024 (9h30-13h30) - formation offerte à tou·te·s les professionnel·le·x·s du milieu de la danse genevois (interprètes, directeur·trice·x·s artistiques, administrateur·trice·x·s, chorégraphes, enseignant·e·x·s, technicien·ne·x·s, membres du comité etc.).

    S'inscrire

  • le 2 mars 2024 (13h30-17h30) - formation offerte aux enseignant·e·x·s d'écoles professionnelles et de loisir (Cette date remplace la date initiale du 24 février)

    S'inscrire

  • Nous proposons également des formations "à la carte" afin de vous proposer un format adapté à vos disponibilités.

    Pour plus d'info, merci de remplir ce court formulaire.

Ces formations sont reconnues par la Ville de Genève.


Sensibiliser ses équipes

Entre les créations, les représentations, les tâches administratives et les autres obligations, très peu de temps est laissé pour définir les processus de fonctionnement au sein de son équipe. C’est souvent lorsque les tensions (conflits interpersonnels, désaccords avec la direction, mobbing etc.) sont déjà présentes que ces discussions ont lieu. Pourtant, la majorité des difficultés relationnelles pourrait être évitée si des mesures étaient mises en place en amont.

Nous vous proposons de prendre un pas d’avance et d’ouvrir le dialogue en équipe. Autour d’un repas de midi ou pendant un temps qui vous convient, les personnes de votre équipe pourront :

  • réfléchir ensemble à ce que signifie « un cadre de travail sain » ;

  • les éléments qui permettent d’y contribuer ;

  • quelles actions concrètes peuvent être mises en place pour le garantir et

  • quels processus suivre en cas de tensions.

Ainsi, les besoins de chaque personne pourront être exprimés et entendus, favorisant un environnement de travail sain et épanouissant.


Durée : environ 1h30

Date : à votre meilleure convenance

Pour plus d’information, merci de remplir ce formulaire.


S'informer

Dépliant de prévention du harcèlement
Réalisé avec la collaboration de 19 partenaires, ce dépliant s'adresse tant aux structures employeuses qu'au personnel salarié. Il cite les nombreuses ressources existantes, renseigne sur les structures d'accueil, informe des marches à suivre et du contenu de la loi en la matière, donne des exemples circonstanciés et des définitions contextualisées. Il a pour but de créer des conditions de travail respectueuses de l'intégrité physique et psychique des interprètes et de toutes les parties prenantes à la formation, la production et la diffusion.

       

Version française ICI

English version HERE


Autres ressources

Formation e-learning de l'État de Genève :
"Moi? Harceler ?! Si on ne peut plus rigoler..."

Kit de prévention du harcèlement au travail
À consulter ICI

Siteweb Non, c'est non
Le site non-c-non.ch existe depuis 2010 et a été réalisé par les syndicats Comedia (actuellement Syndicom), SIT, SSP et Unia en collaboration avec le deuxième Observatoire. Il aborde de manière spécifique le harcèlement sexuel au travail et sur les lieux de formation et s’adresse aux cibles et victimes, aux témoins, aux membres du personnel d’encadrement ou supérieur-es hiérarchiques ainsi qu’aux responsables d’apprenti-es ou de personnes en formation.

Safe spaces culture
“Safe spaces culture" vise des lieux de travail et de formation libres de harcèlement, mobbing et discriminations dans le domaine culturel. L'association propose aux structures d’employeur·e·x·s intéressé·e·s un service de Personne de Confiance en Entreprise (PCE) afin d'apporter un soutien externe, neutre et bienveillant en cas de harcèlement sexuel, mobbing, et violences au travail… Par ailleurs, safe spaces culture met à disposition des professionnel·le·x·s dont l'employeur n'offre pas de PCE une cellule ressource  qu’il est possible de joindre anonymement par téléphone ou par mail. Plus d’informations : https://safespacesculture.ch/

Groupement arts-sainement
Il s’agit d’un mouvement d’artiste·x·s indépendant·e·x·s de Suisse Romande luttant contre tous types d’abus de pouvoir, de discrimination, de harcèlement et d’agissements hostiles dans le domaine des arts vivants suisses. Il est, entre autres, à l’origine, appuyé par le Syndicat suisse romand du spectacle, d’une demande d’audit de la Cie Alias par la Ville de Genève : https://www.rts.ch/info/regions/geneve/12563690-un-audit-est-demande-sur-20-ans-dabus-sexuels-au-sein-de-la-compagnie-alias.html
Le mouvement milite pour la fin de l’omerta dans les arts vivants sur les situations de harcèlement, de discriminations et d’abus de pouvoir (le syndrome de “tout le monde savait” qui a amené à la création du mouvement #metootheatre en France). Le mouvement arts-sainement propose aux institutions et aux particuliers de s’engager en signant un manifeste. Pour plus d’information et signer le manifeste : https://arts-sainement.ch

=> Si vous souhaitez témoigner de votre expérience, vous pouvez joindre le Syndicat Suisse Romand du Spectacle & Arts_sainement: temoignages@ssrs.ch / arts_sainement@protonmail.ch
Leurs équipes pourront vous orienter vers leurs contacts et votre témoignage pourrait les aider à mieux comprendre les mécanismes laissant ces situations se produire et se réitérer.

Carnet rose pour l’égalité de genre dans la culture
Le Festival Les Créatives placent au cœur de son activité une série d’actions et d’événements sur la place des femmes et des minorités de genre dans la culture.
Le Carnet Rose regroupe les conclusions non exhaustives du travail de recherche des Créatives mené depuis 2018. Il rassemble témoignages, ressources juridiques et outils imaginés par et pour les artistes et les institutions afin de lutter contre les inégalités de genre de manière pratique et quotidienne. Quatre axes thématiques composent les chapitres de ce carnet : l’égalité et la diversité dans les programmes et les équipes, la conciliation vie privée – vie professionnelle, l’égalité salariale et le harcèlement sexuel. Chaque partie débute par un bref état des lieux, suivi de pistes d’action et des ressources juridiques en lien.

=> Télécharger le Carnet rose en PDF

__

Viol secours offre aide et soutien à toute personne se retrouvant dans l'identité "femme", aux personnes trans*, non-binaires et intersexes dès l’âge de 16 ans, indépendamment de leur sexualité et de leur statut légal ayant vécu une ou des agressions sexistes et sexuelles. Permanence téléphonique et mail à disposition.

l'AVDC (Association vaudoise de danse contemporaine) a créé un dépliant de sensibilisation très bien fait, avec liens utiles. À découvrir ICI

Pour danser en confiance, Danse Suisse a mis en place un code de conduite à l'intention des écoles de danse et souhaite ainsi répondre aux questions suivantes: Comment lutter contre les envies de prises de pouvoir quand on est chorégraphe ou directeur.rice ? Comment lutter contre l'emprise que l'on peut subir quand on est un.e jeune danseur.euse ?

La FRAS – Fédération Romande des Arts de la Scène – met à disposition une personne de confiance et autres outils à disposition de ses théâtres membres (dont font partie, entre autres, le Théâtre Forum Meyrin et le Pavillon de la danse/ADC).

ScèneSuisse - Association des professionnels de la scène a mis en place une Plateforme de signalement anonyme des agressions sexuelles. Il n’est pas nécessaire de fournir une adresse électronique ou des coordonnées, mais les parties concernées sont invitées à laisser leurs coordonnées si elles le souhaitent.

LAVI - centre genevois de consultation pour victimes d'infraction - Genève. La mission du Centre est de répondre aux besoins des personnes victimes d’infraction pénale portant atteinte à leur intégrité (physique, sexuelle ou psychique). Strictement confidentiel et gratuit. Les consultations se font sur rendez-vous après une première évaluation faite par téléphone (022 320 01 02) car tous les cas de harcèlement sexuel ne relèvent pas de sa compétence.


_______________________

ARTICLES DE PRESSE

=> Ci-dessous est recensée une liste d'articles qui a pour vocation de participer à la mise au courant et à la sensibilisation de cette problématique systémique afin que le sujet ne soit plus un tabou.


24H, 30.10.2020
Malgré #MeToo, le harcèlement gangrène la scène, Natacha Rossel
Propos sexistes et gestes outranciers empoisonnent le microcosme romand des arts scéniques. Craignant d’être blacklistées, les interprètes n’ont d’autre choix que de se mettre en garde entre elles.

Culture Enjeu, N°70 juin 2021
Harcèlement: silence sur scène, Anne-Claire Adet
Blagues sexistes, gestes déplacés, propositions sexuelles, intimidations ou humiliations… Dans les milieux des arts de la scène en Suisse romande, les récits de harcèlement circulent discrètement, comme des secrets de famille. Pourtant, peu de cas ont été dénoncés publiquement ou devant les tribunaux.
 
Le Matin, 07.06.2021
Harcèlement, insultes, drogue: le Béjart Ballet est dans la tourmente, jfz
Après la révélation de comportements inappropriés au sein de l’école Rudra Béjart et l’annonce d’un audit, des membres, ou anciens, de la compagnie dénoncent eux aussi un climat malsain.

La Tribune de Genève, 24.06.2021
Des outils demandés pour contrôler et sanctionner le harcèlement, Eric Budry
Le Conseil d’État genevois est prié de conditionner les subventions au respect de l’intégrité des personnes et de créer un observatoire.

La Tribune de Genève, 24.08.2021
Un chorégraphe écope de 5 mois de prison avec sursis, par Benjamin Pillard
Le Parquet demandait des jours-amende: c’est une peine privative de liberté avec sursis qui a été retenue à l’encontre d’un professionnel genevois de la scène.

La Tribune de Genève, 21.08.2021
Ce chorégraphe de renom a totalement violé ma sphère intime, par Benjamin Pillard
Un professionnel genevois de la scène est jugé pour des attouchements présumés lors d’un stage de danse qu’il donnait à Lausanne. La jeune plaignante dit avoir été prise au piège.

RTS, la première, 30.08.21
Son chorégraphe condamné, la compagnie Alias dans la tourmente, au micro de Thierry Sartoretti

Le Courrier, 31.08.2021
Harcèlement: une compagnie de danse sur la sellette, Cécile Dalla Torre
Le milieu de la danse brise l’omerta sur les abus sexuels et moraux, et s’arme contre ces formes d’agressions. La compagnie genevoise Alias est dans le viseur.

Le Temps, 13.10.2021

A Genève, des danseuses de la compagnie Alias dénoncent des années d’abus sexuels, Chams Laz
Le directeur et chorégraphe de la célèbre compagnie de danse contemporaine Alias est accusé de multiples abus et attouchements sexuels. «Le Temps» a enquêté sur le comportement de ce personnage depuis plus de vingt ans, dont auraient été informés le milieu culturel et les autorités de subvention

La Tribune de Genève, 13.10.2021
Un audit sur la compagnie Alias est demandé à la Ville de Genève, ATS
Le Syndicat suisse romand du spectacle et un groupe d’artistes souhaitent que la Ville fasse la lumière sur les agissements du directeur de la compagnie de danse suite à des témoignages d’abus sexuels.

Le Temps, 13.10.2021

La ville de Genève accueille fraîchement la demande d’un audit après nos révélations sur la compagnie de danse Alias , David Haeberli
Selon un témoin cité dans notre enquête, la ville, qui subventionne la compagnie, avait été avertie des dérapages de son directeur douze ans avant sa condamnation

RTS 1,  téléjournal de 19h30

Les associations professionnelles de la danse mettent des gardes fous contre le harcèlement sexuel

Le Courrier, 14.10.2021
La danse vit son MeToo, Cécile Dalla Torre
Des ex-collaborateur·trices d’Alias, l’une des plus importantes compagnies de danse contemporaine en Suisse, brisent l’omerta. Des abus professionnels, sexuels et de pouvoir systémiques sont dénoncés.

24H, 27.10.2021
Une cellule d’aide sera disponible dans le milieu culturel
, Florian Cella
Une association a également été créée pour lutter contre le harcèlement, le mobbing et les discriminations dans ce domaine.

24H, 28.11.2021

Le Monde de la danse affute ses armes
, Natacha Rossel
Miné par le harcèlement, le milieu prend des mesures. En Suisse romande, les victimes peuvent trouver du soutien auprès d’une association.

SWI, 11.12.2021
Le milieu de la danse brise l’omerta sur les affaires de harcèlement, Ghania Adamo
Durant l'année 2021, trois compagnies de danse suisses, dont le Béjart Ballet Lausanne (BBL), ont été mises sur la sellette. Pression psychologique et harcèlement sexuel en sont la cause. Un problème qui ne touche pas uniquement la Suisse. Analyse.

La Tribune de Genève, 27.01.2022
Véronique Ducret, haro sur le harcèlement
La militante féministe lutte contre ce fléau depuis les années 80. Elle raconte ce combat dans un livre publié récemment.

Le Temps, 09.03.2022
L’ancien directeur de la compagnie de danse Alias est reconnu coupable,  Chams Laz
Il était accusé d’actes d’ordre sexuel commis sur une personne incapable de résistance. La plainte déposée contre lui a abouti à sa condamnation. Son appel vient d’être rejeté

La Tribune, 10.03.2022
Condamnation confirmée pour le chorégraphe de la compagnie Alias, reprise ATS
La peine prononcée en première instance — cinq mois de prison avec sursis — est confirmée par la Cour d’appel pénale du Tribunal cantonal vaudois.

La Tribune, 02.06.2022

Des ex-élèves portent de graves accusations contre la Haute École d’art de Zurich. Celle-ci vient d’ouvrir une enquête administrative, Annik Hosmann

L’école aurait été le théâtre d’humiliations et de violences.

24H, 23.10.2022
Danse classique. Graves accusations contre l’école de ballet de Bâle, ATS
Plus de 30 anciennes élèves ont rapporté de cas de harcèlement et d’insultes pendant plusieurs années. La direction conteste ces reproches.

Le Temps, 30.11.2022
Après des accusations d'abus, l’école de ballet de Bâle ferme sa filière professionnelle, ATS
Plus de 30 anciennes élèves avaient évoqué fin octobre dans les médias des humiliations et des insultes régulières lors de répétitions. L’école du Théâtre de Bâle a décidé de fermer la formation mise en cause.

Journal Le Courrier, 16.05.23
Chorégraphe condamné, ATS, Cécile dalla Torre
Le recours du du Directeur de la Compagnie Alias, accusé d'attouchements, a été rejeté par le Tribunal fédéral


Autres articles parus en Suisse ou en France,
domaines mixtes

Libération, 13.10.2021
#MeTooThéâtre : après la libération de la parole, l’urgence des actes, par le collectif français #MeTooThéâtre
Après les révélations de violences sexuelles dans le spectacle vivant, un collectif de personnalités et de professionnels du théâtre fait des propositions concrètes pour changer les choses. Et appelle à une mobilisation, samedi à Paris.

Telerama, 15.10.2021
#MeTooTheatre, Jeanne Balibar témoigne: “On me disait ‘c’est comme ça avec toutes les actrices’”, Emmanuelle Bouchez
Après le cinéma, l’édition ou la musique émerge enfin un #MeToo dans le théâtre. Jeanne Balibar livre un propos éclairant sur ce mouvement et les spécificités de la scène.

Le Monde, 26.10.2021
Dans les écoles de théâtre, des élèves dénoncent une culture de la violence, Alice Raybaud
Des apprenties comédiennes racontent l’ambiance au sein de certains cours d’art dramatique, terrain propice à des abus de la part de certains professeurs et témoignent d’agressions sexuelles ou de viols.
Harcèlement psychologique, agressions sexuelles…


Page crée en mars 2021.