Danse itinérance - Lucie Eidenbenz

Danse itinérance - Lucie Eidenbenz

20.04.2021 - 20.05.2021

©Dorothée Thébert


DANSE ITINERANCE / ATELIER DANSE EN MUSIQUE

Avec Lucie Eidenbenz (danse) ; Raphaël Cochet (flûtes fabriquées), Alexandra Bellon (percussion)


QUAND? OÙ? POUR QUI? COMBIEN?


DATES & HORAIRES

Mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 avril 2021, 10h-11h30

Mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 mai, 10h-11h30


LIEU : Au Parc des Bastions, rdv devant le mur des réformateurs / puis en itinérance à définir 


PUBLIC CIBLE : Jusqu’à 8 danseurs·euses pros et amateur.e.s (inscription obligatoire)

INSCRIPTION edwige@rp-geneve.ch 


TARIFS :

6 sessions (9h00) = 55.- (membres) / 85.- (non membres) / 45.- (étudiants en danse)

3 sessions (4h30) = 35.- (membres) / 55.- (non membres) / 30.- (étudiants en danse)

cours à l’unité (1h30)  = 15.- (membres) / 25.- (non membres) / 12.- (étudiants) 

 


PRESENTATION 

Danse itinérance est une pratique d’entraînement . Il s’agit de s’entraîner et de se laisser entraîner. Mardi & Jeudi: danse en musique.

 

Nous emprunterons à la technique de l’authentic mouvement, qui consiste en une pratique de mouvement libre/authentique – par deux – avec un·e faiseur·euse et un·e regardeur·euse qui s’alternent. De cette pratique dérivera ensuite une série de mini-performances réalisées pour le·la regardeur·euse. L’idée étant de se mettre dans un état d’écoute et de jeu envers l’intérieur et l’extérieur – nous pratiquerons aussi de courtes sessions de deep listening générant une conscience de l’écoute active et passive. 


L’entraînement comprendra des exercices de contact à distance et des impros/sessions collectives. Nous développerons l’itinérance non seulement dans les lieux de Genève, mais dans nos propres corps et danses. Est-ce nous qui nous déplaçons ou notre danse qui nous déplace ? 

L’invitation à se connecter à notre environnement, urbain, bétonné ou végétal, humain, animal, ainsi que tout l’éventail sensoriel et imaginaire qu’il suscite – est au coeur de la pratique de danse itinérance qui prend le sol, tout ce qui nous entoure et tout ce qui nous constitue comme premier partenaire dansant. En intégrant la vibration énergétique de tous les champs magnétiques qui circulent entre nous, en nous et autour de nous – notre danse agit. Nous pourrons mettre nos habits préférés que l’on peut salir.


BIO

Artiste chorégraphe, performeuse et danseuse basée à Genève, Lucie Eidenbenz a suivi la formation pour artiste chorégraphique Exerce dirigée par Mathilde Monnier au CCN de Montpellier. Elle s’est également formée à Lausanne (Le Marchepied- danse contemporaine), à Vienne (Danceweb-Impulstanz Festival), Paris (Transforme-formation chorégraphique) et Bruxelles (Apass -Advanced performance and scenography studies). Elle est par ailleurs titulaire d’un Bachelor en Lettres à l’Université de Lausanne, et d’un Master en Arts et Politique, dirigé par Bruno Latour à la faculté de Sciences Po Paris.

Ses pièces Traum Project (2010), Animals are like water in water (2011), The Boiling Point (2011), Last Plays (2014), Tschägg (2015), Faune, faune, faune (2019) tournent en Suisse et en Europe sur de nombreuses scènes et festivals.

En 2015, TSCHÄGG reçoit la mention spéciale du jury au Concours Reconnaissance Danse. En tant qu'interprète, elle travaille avec Laura Kalauz, Maya Boesch, Luna Paese, Murat Adash, Pietro Marullo, Superamas, Yan Duyvendak, Michael Helland, Olivier Dubois, cie 7273, Alexandra Pirici, Dylan Ferreux. Elle a publié récemment un podcast, Entrelacs, disponible à l’écoute sur Radio Bascule, et travaille actuellement sur la création d’un film-performance : Just make it not look like dance. www.lucieeidenbenz.com





Vous devez vous connecter avec votre compte membre ou vous inscrire pour pouvoir vous inscrire à un cours